Freelance informatique : qu’est ce que c’est ?

Freelance

Travaillant pour son propre compte, le freelance informatique se démarque du statut de salarié. Il agit de manière indépendante pour exécuter la requête de son client. Contrairement à la relation employeur-employé, il n’existe aucune subordination entre ce dernier est le prestataire. Le professionnel peut travailler pour une petite structure, être un consultant ou exercer à titre de renfort.

Le métier de freelance informatique

Aussi appelé consultant en système d’informations ou consultant IT, le freelance informatique assiste et conseille ses clients dans l’achat de logiciels ou de matériels informatiques. Selon les besoins de l’entreprise (applications mobiles, intranet, extranet, etc.), il contribue à l’amélioration de solutions existantes. Pour plus d’informations concernant freelance-informatique.fr, entrez sur www.freelance-informatique.fr.

Le freelance informatique est issu d’une école d’ingénieur, d’un établissement supérieur spécialisé ou d’un cycle universitaire. Il est, dans la majorité des cas, un autodidacte. Polyvalent, ce spécialiste indépendant cerne plusieurs compétences. Il est à l’écoute des nouvelles technologies.

Il n’existe pas réellement un profil exact de consultant IT. Face à l’étendue du domaine, on recense différentes spécialisations. Même moins habile dans tous les langages ou technologies informatiques actuelles, ce prestataire possède une connaissance générale de l’existant. Il a une large vision des tendances. Ses principales missions concernent les bases de données, la sécurité réseau, le Web, le développement informatique, l’intelligence artificielle et l’intégration logicielle. Ces prestations se concentrent sur l’audit du système d’information, l’élaboration de conseils, la mise en œuvre de solutions, la mise à jour d’applications, la migration de données sensibles vers un espace sécurisé dédié et la formation des utilisateurs. Le domaine de compétence du professionnel varie selon son profil (codeur, développeur, consultant, formateur, administrateur, ingénieur, etc.).

Comment devenir freelance informatique ?

Alternative au statut de salarié, le freelance-informatique bénéficie d’une souplesse d’horaire et du propre confort de son local. Le professionnel exerce sa propre activité en tant qu’indépendant tout assurant la prospection de clients. Il est libre de fixer ses prix. Le freelance informatique est lié à l’enseigne avec un contrat de mission. Flexible, son statut permet à l’informaticien d’exercer sous une entreprise individuelle (avec le régime du réel à l’impôt sur le revenu), une société unipersonnelle ou une auto-entreprise. Les gains du professionnel varient selon ses chiffres d’affaires, notamment sa capacité à prospecter plus de clients. Ces revenus sont imposés sous les Bénéfices Non Commerciaux (BNC).

Pivot entre la stratégie de l’entreprise et l’application concrète, le freelance informatique doit maitriser certains domaines pour assurer ses missions. Parmi les qualifications requises figurent la capacité de persuasion de compétences. Le travailleur indépendant doit démontrer ses qualifications pour trouver des clients potentiels. La plupart des prestataires bénéficient de plusieurs années d’expérience et de diplôme supérieur correspondant. Ces bagages appuient la crédibilité du travailleur. Celui-ci peut se démarquer des autres candidats en indiquant un type de mission spécifique ou un domaine non maitrisé par la concurrence. En tout cas, il reste un spécialiste des NTIC.

Les bénéfices du statut

En tant que dirigeant d’entreprise, le freelance informatique choisit son propre statut juridique. Il définit son régime fiscal et social. Évoluant avec son savoir-faire, ce prestataire peut travailler dans son propre domicile ou au local de son choix. Il travaille pour son propre compte. À l’opposé du consultant informatique salarié en SSII, ce travailleur prospecte lui-même ses clients. Ses efforts sont récompensés par le décrochage de mission. Le travailleur fixe ses prix et organise son emploi du temps au quotidien. Le statut est très épanouissant pour ceux qui recherchent la liberté. Il permet d’échapper à la subordination pesante. Cette position réduit le stress et l’anxiété. À condition de trouver plusieurs clients, le freelance informatique gagne très bien sa vie.

Comment peut-on récupérer des données sur un disque dur détérioré
GMAO : choisir le bon logiciel