Protégez-vous des cambriolages jour et nuit

Alarme maison

Des alarmes anti-intrusion sont proposées aux particuliers pour sécuriser leur maison. Est-ce que ces dispositifs sont fiables à 100 % ? En cas d’effraction, comment ces appareils alertent les propriétaires de la présence d’un intrus dans les lieux ? Autant de questions qui méritent des éclaircissements sur le fonctionnement des alarmes maisons !

Qu’est-ce qu’un système d’alarmes et en quoi peut-il servir ?

Une alarme maison est un ensemble d’équipements électroniques et informatiques ayant pour rôle d’alerter les propriétaires contre les menaces extérieures. Dès qu’un cambrioleur ou un groupe de malfaiteurs essaie de pénétrer une maison, le système émet un signal auprès des occupants ou bien des forces de l’ordre les plus proches pour vérifier les lieux. Le dispositif peut être filaire, sans fil ou bien connecté au réseau internet. Ce dernier donne plus de possibilités aux propriétaires sur la façon de contrôler leur maison à distance. La surveillance peut aussi être assurée par une entreprise privée qui exige un budget supplémentaire conséquent. Des modèles d’équipements récents fonctionnent avec d’autres détecteurs qui alertent en cas d’incendie, court-circuit, fuite de gaz, etc.

Le système d’alarme peut être installé par soi-même ou par une société de sécurité privée. C’est le cas aussi des équipements qui peuvent être simples, allant d’un simple détecteur à l’entrée et un ensemble d’appareils électroniques qui va scruter les moindres recoins de la maison. Le système est coûteux, car c’est un gage de sécurité de vivre dans une maison à l’abri des cambrioleurs. C’est aussi un atout pour les personnes qui voyagent souvent et qui mettent à la responsabilité d’une tierce personne la surveillance de ses biens. De nos jours, l’existence de la télésurveillance et les applications mobiles renforcent en temps réel la sécurité d’une maison et d’alerter les forces de l’ordre à temps.

Les types d’alarmes d’habitations

Un kit d’installation d’alarme diffère selon l’équipement choisi par la personne. Il y a les alarmes filaires qui sont reliées par des câbles et fonctionnent à l’aide de fil électrique. Elles peuvent utiliser des codes de verrouillage et les détecteurs peuvent être placés sur les entrées (portes et fenêtres, clôtures, portières, etc.). D’autres équipements peuvent être ajoutés en sus tels que les capteurs de fumée, de surchauffe des appareils électroménagers, des détecteurs de fuite de gaz, des appareils d’enregistrement vidéo et des disques durs pour le stockage des informations.

Ensuite, il y a les alarmes sans fils dont l’ensemble des équipements sont installés sur des points précis dans une maison. En revanche, l’envoi des informations, la détection de l’intrusion peut se faire à distance à l’aide des ondes radios. Un panneau central stocke les données et les renvoie à un contrôleur dans le cas où la surveillance est assurée par une entreprise. Les informations peuvent être ensuite transmises via le réseau GSM et affichées sur un téléphone portable.

Enfin, les nouveaux dispositifs actuels utilisent le réseau internet pour surveiller la maison à distance. Le propriétaire peut être alerté à tout moment quel que soit l’endroit où il se trouve, en utilisant un smartphone.

Quel que soit le type d’alarme choisi, il faut vérifier le type d’équipements utilisés, le temps de transmission des informations aux personnes concernées (forces de l’ordre, pompiers, maintenance, société de surveillance privée, etc.), et le coût des installations. L’alarme sans fil attire de plus en plus d’utilisateurs du fait de nombreux avantages qu’il offre et la facilité de l’installation.

Quels sont les composants d’un système d’alarmes modernes ?

Installer un système d’alarme moderne doit répondre à un besoin bien précis, se protéger des cambrioleurs. Il faut savoir que ce type d’appareils peut remplacer une équipe de sécurité réunie avec les appareils de détection, de surveillance vidéo et des alertes face à des dangers domestiques (incendie, fuite de gaz, surchauffe des appareils électroménagers, etc.). En général, une alarme maison doit être composée de plusieurs détecteurs, d’une centrale d’alarme qui stocke les enregistrements, de télécommandes pour opérer à distance, des lecteurs de badge dans le cas des contrôles d’identité et des applications mobiles. Les smartphones permettent de visionner les images des caméras de surveillance, de recevoir les alertes et d’appeler les secours.

D’autres équipements peuvent être installés tels que les détecteurs de mouvements à l’extérieur, des caméras infrarouge (avec vision nocturne), des portes d’entrées munies de code sécurisé, etc. De tels équipements sont disponibles sur catalogue. Il existe des appareils plus sophistiqués et miniaturisés tels que les petites caméras qui peuvent se cacher n’importe où, et les capteurs thermiques qui sont capables de discerner les formes humaines dans l’obscurité. Plusieurs choix sont disponibles sur le commerce avec des équipements qui misent soient pour la discrétion ou la dissuasion.

Fonctionnement du système d’alarme et précautions sur les contrats types des sociétés de sécurité privée

Un système d’alarme est un dispositif de sécurité et un gage contre les intrusions de personnes malintentionnées. Leur fonctionnement repose sur la détection des événements (incendie, vol, cassure des portes et fenêtres, etc.), dont les appareils les analysent avant de les transmettre aux propriétaires ou à la société de sécurité. Cette dernière doit alerter à son tour les forces de l’ordre la plus proche. Dans le cas où elle désigne une personne pour vérifier les lieux, un mot de passe et des codes de sécurité sont requis pour pouvoir déverrouiller les équipements et effectuer le contrôle à domicile.

Dans le cas où le client délègue la surveillance de sa maison à une société privée. Il doit d’abord scruter le contenu du contrat avant de s’engager. Il faut vérifier par exemple, le délai d’intervention des agents de la maintenance en cas de panne des équipements. La menace est réelle si les détecteurs sont inactifs face au danger. Il faut aussi vérifier le délai d’intervention des agents de sécurité en cas d’effraction. Enfin, il faut vérifier le système de facturation des prestataires privés qui peuvent être trop perçu dans le cas des paiements en différé des abonnements annuels, qui peuvent handicaper les clients.

Actualité des techniques de télésurveillance et de protection de l’habitat
Installer une antenne TV collective